Fabriqués à partir de copeaux ou de sciure de bois, les granulés s’emploient dans un poêle destiné à cet effet. Un mode de chauffage à la fois économique et écologique qui offre la possibilité de se chauffer sans salir son logement et avec la garantie d’un entretien rapide, facile et sans les contraintes d’un poêle à bois. Les différentes aides proposées par l’état permettent aujourd’hui à n’importe quel foyer de s’en équiper.

Avantages d’une chaudière à granules

Rentable, la chaudière à granules est une énergie fiable qui est avant tout conseillée pour les grands logements. Elle est une bonne alternative au fioul ou autres modes de chauffage notamment pour les habitations qui n’ont aucun raccordement au gaz de ville. Leur rendement est souvent meilleur que celui des poêles à bûches.
Plus écologiques que le fioul, les granulés de bois, appelés aussi pellets, sont obtenus par la récupération de copeaux qui seront ensuite transformés. La chaudière à pellets est le compromis idéal pour l’environnement et offre une haute performance énergétique avec un rendement supérieur à 90 %. Il est également possible de l’associer à un programmateur, thermostat, domotique ou tout autre appareil de régulation.
Chauffage économique, le prix du KW rejoint celui du gaz naturel, mais sans l’abonnement. Il est possible de se le faire livrer tous les ans et de le stocker dans des silos où il sera ensuite acheminé jusqu’à la chaudière. Vous avez aussi le choix de vous le procurer en sac pour un rechargement manuel.

Quelles sont les aides lorsque l’on pose une chaudière à granules

À la fois économique et écologique, ses performances lui permettent d’être éligible à plusieurs aides financières :

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Elle n’est soumise à aucune condition de ressource. Les travaux doivent cependant être réalisés par un professionnel qualifié Qualibois. Une aide qui vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% du prix de votre appareil. Déductible de votre prochaine imposition, votre nouveau poêle à granules sera un investissement sur le long terme et aura un impact sur l’environnement en diminuant les gaz à effet de serre.

La prime énergie

Versée sous forme de chèque, la prime énergie a été mise en place par le ministère de la transition écologiqueafin d’aider les ménages sous condition de ressource en leur finançant leur installation de chaudière biomasse ou à granules. Le poêle doit être fourni et installé par une même entreprise ayant obtenu le label RGE.

Elle peut être complémentaire à la TVA réduite, au crédit d’impôt et aux subventions de l’ANAH.

L’éco prêt à taux zéro ( éco-PTZ)

Elle est une aide au financement de travaux de rénovation et peut-être accordée aux propriétaires bailleurs, aux occupants d’un ancien logement ou encore aux syndicats de copropriété.

les aides de l’ANAH (agence nationale de l’habitation)

Seuls les propriétaires occupants, les bailleurs ou les copropriétés en difficulté peuvent en bénéficier.

Comment entretenir son poêle à pellet

Dotés d’un réservoir à combustible, les granules de bois y sont déversés et vont brûler dans un creuset de combustion grâce à une arrivée d’air ventilée provenant de l’extérieur.
Son entretien doit être fait régulièrement par un professionnel afin de prolonger sa durée de vie. Il est nécessaire de faire une révision à chaque fin de saison afin de contrôler ses réglages et comme tous les systèmes de chauffage à combustion, un ramonage du conduit doit être effectué à raison de 2 fois par an.

De nombreux modes de chauffage existent, mais peu proposent d’allier le confort, l’esthétisme et le respect de la planète. Les différentes aides permettent de lutter contre la précarité énergétique. N’hésitez à prendre contact avec nous pour plus d’informations.