De plus en plus de personnes cherchent des moyens plus écologiques pour chauffer leurs habitations. Effectivement, les systèmes de chauffage traditionnels rejettent des polluants atmosphériques. Par ailleurs, ils consomment bien plus d’énergie, ce qui contribue à épuiser les ressources produites par la planète. En optant pour une pompe à chaleur, on arrive à se défaire de tous ces inconvénients.

Quels sont les atouts des pompes à chaleur ?

Comme leur nom le suggère, les pompes à chaleur (PAC) diffusent  de l’air chaud à l’intérieur du domicile. Elles sont pourvues d’une résistance chauffante spécifique pour réussir cette prouesse. Ces équipements fonctionnent généralement avec de l’électricité et ils ne brulent aucun combustible. Ainsi, ils n’émettent aucun gaz polluant.

Auparavant, ces appareils n’étaient pas très appréciés du fait de leur faible puissance. Cela a toutefois changé grâce aux avancées technologiques. Les fabricants ont trouvé des solutions innovantes pour offrir une plus grande amplitude de température. Aujourd’hui, ces dispositifs rivalisent en performance avec les systèmes de chauffage traditionnels.

Hormis la production d’une chaleur écologique, les PAC réservent encore d’autres bonnes surprises aux particuliers. Elles sont bien plus simples à installer puisqu’il n’est plus nécessaire de mettre en place une chaudière principale. Le raccordement avec les radiateurs électriques ne pose aucun problème dans la majorité des cas. Le coût des travaux d’installation est relativement abordable. En outre, le prix des modèles vendus sur le marché est à la portée de tout le monde.

Enfin, ces appareils ne sont pas uniquement utiles pendant l’hiver. Ils peuvent faire office de climatiseur. En achetant une pompe à chaleur, on parvient donc à profiter d’un confort thermique optimal en été comme en hiver.

Afin de ne rien laisser au hasard, il vaut mieux confier l’installation de PAC air/air à une entreprise d’électricité industrielle.

Installer une pompe à chaleur : ce qu’il faut savoir

L’installation de ce type de dispositif est très similaire à celle d’un climatiseur monobloc. Il faudra poser la pompe à chaleur sur un support à l’intérieur de la demeure et un tuyau devra être relié à l’extérieur du domicile. Si l’on opte pour un modèle conçu pour chauffer un vaste espace, celui-ci sera installé en extérieur et sur le toit. Les étapes à suivre dépendent des caractéristiques techniques du modèle choisi.

L’opération requiert toutefois le respect de certaines règles particulières. Isoler les tuyauteries de la construction devra figurer parmi les priorités des ouvriers. Si l’on n’y prête pas attention, les tuyaux risquent de s’amollir ou de geler à cause de la chaleur ou du froid émis par le dispositif.