Afin de réaliser des économies d’énergie, les particuliers utilisent de plus en plus d’isolants naturels lors de la rénovation thermique de leur maison. Le liège par exemple, est un matériau écologique qui détient des propriétés thermiques et phoniques exceptionnelles. Focus sur les atouts de ce type de produit.

Pourquoi opter pour le liège pour la rénovation thermique de l’habitat ?

Lors des travaux écologiques dans un logement, le liège isolant constitue un produit de premier choix pour l’isolation thermique extérieure. Ce matériau imputrescible, léger et naturel est également idéal pour isoler l’intérieur. Il se pose directement sur le support avec une finition en enduit sans nécessiter l’installation d’un parement. Ce produit présente également l’avantage de ne pas se désagréger, et possède une meilleure isolation phonique. Aussi, il résiste très bien à l’eau, aux insectes, aux rongeurs ainsi qu’à la compression. Contrairement au polystyrène, le liège est ignifuge et ne dégage aucune substance toxique.

Par ailleurs, il est 100% recyclable, ce dont peu d’isolants peuvent se vanter. Il est destiné à isoler les murs, les sols et la toiture. En outre, ce matériau présente des caractéristiques mécaniques exceptionnelles pour un produit biosourcé. Ce qui renforce son efficacité thermique, mais également acoustique. Grâce à ses qualités phoniques importantes, il est très utilisé dans le domaine industriel. Il peut également servir de maison individuelle, en habitat collectif et dans le secteur tertiaire. En conclusion, son usage permet de bénéficier d’un confort durant toute l’année, et de renforcer l’isolation thermique de la maison.

Quelle version choisir pour ce type de matériau isolant ?

Ce matériau est disponible en version expansée et agglomérée. Le liège noir ou expansé présente avant tout une stabilité dimensionnelle, plus forte que le liège aggloméré naturel. Bien sûr, ce dernier est un bon isolant, mais l’autre version possède un coefficient d’isolation supérieur. L’expansé constitue un excellent isolant thermique. Il existe aussi dans des épaisseurs importantes, soit 300 mm. Au Portugal par exemple, il est utilisé pour isoler les façades. Tandis que l’aggloméré est généralement destiné aux travaux d’isolation extérieure. La version expansée est également très appréciée par les architectes, car elle est résistante au feu.

Cette qualité lui permet de conserver l’aspect extérieur du liège pour les façades contemporaines. Ce produit est souvent utilisé à haute densité dans les usines pour le calage des machines les plus sophistiquées et les plus lourdes. En effet, il est particulièrement résistant à la compression dans le temps. Également polyvalent, cet isolant est aussi utilisé dans différents endroits du logement comme le parement architectural, les revêtements de finitions, sous bardage, etc. Pour une efficacité optimale du produit, il faut compter sur le savoir-faire d’un expert en la matière. Il réalisera un travail dans les règles de l’art et dans le respect des normes en vigueur.