Le fioul domestique n’est pas encore prêt à tirer sa révérence. Malgré la concurrence avec les autres types d’énergie, le FOD reste apprécié des ménages français. Mais comment fonctionne réellement le chauffage au fioul ? Quels sont les avantages et les limites de cette énergie ?

Caractéristiques du chauffage au fioul

Ce type de chauffage implique l’installation d’une chaudière. Il va falloir disposer d’une cuve qui va contenir le fioul domestique. Ce dernier sera ensuite porté à une certaine température par un brûleur atmosphérique ou à air soufflé. Cet équipement embarque un gicleur qui pulvérisera le FOD, chauffant ainsi l’eau du système. La température du liquide varie généralement entre 50 et 90°C.

Par la suite, le fioul prendra la direction de la chambre de combustion. L’énergie produite par le fioul domestique, en brûlant, sera utilisée pour chauffer l’habitation. Concrètement ce sera l’eau qui irrigue les équipements de chauffage qui va produire de la chaleur dans le foyer.

La consommation du FOD reste d’actualité en France malgré l’apparition des énergies nouvelles. En 2016, plus de 3 millions de résidences principales continuent de se chauffer avec le fioul dans le pays. Cette stabilité s’explique par plusieurs facteurs. D’abord, il faut noter l’accessibilité de cette énergie malgré la flambée du pétrole. Le prix du fioul domestique 37, dans l’Indre-et-Loire, s’établit par exemple à 706 euros les 1000 litres le 8 mars 2020. Ensuite, s’il est de bonne qualité, le fioul garantit une durabilité pour les chaudières.

Avantages du fioul domestique

D’abord contrairement aux idées reçues, le FOD tend de plus en plus vers le respect de l’environnement. Sa production ne cesse d’évoluer en permanence sur le plan technique. Le fioul sur le marché actuel a été conçu de manière à réduire considérablement la quantité de souffre. Cette évolution a permis de produire une énergie de plus en plus propre et efficace.

Ensuite, le FOD arrive en tête de liste des solutions de chauffage garantissant d’excellents résultats. Il offre un confort de vie optimisé en chauffant de façon homogène l’habitation. Par ailleurs, la chaleur émise par les chaudières chauffées au fioul est douce et agréable. Et comme cette énergie n’assèche pas l’air ambiant, l’utilisateur peut réguler la chaleur à ses besoins.

A côté de ce pouvoir calorifique, le FOD reste une énergie qui offre le maximum de sécurité pour l’habitation. S’il est utilisé dans des conditions normales, le fioul ne sera jamais une source de danger pour le logement. De plus, il ne risque pas de s’enflammer à température ambiante.

Les limites du fioul domestique

Le principal inconvénient du FOD est sans doute la variation du prix. C’est une énergie aux prix très volatiles. Il y a quelques années encore, le prix du fioul souffrait du bras de fer entre les Etats-Unis et les pays de l’OPEP. Maintenant, c’est au tour de la Russie et l’Arabie Saoudite qui s’y mettent. La dépendance du fioul aux variations du prix du pétrole entraîne ainsi une fluctuation inévitable.

Au niveau de l’utilisation, les consommateurs devront s’approvisionner en fioul pour faire fonctionner le système de chauffage. Néanmoins, les distributeurs font aujourd’hui d’énormes efforts pour rendre facile la distribution. Par ailleurs, ils n’hésitent pas à jouer la carte de la concurrence pour rendre le fioul plus accessible en termes de prix. Enfin, l’entretien de la chaudière peut parfois peser sur la facture lorsque celle-ci est raccordée à un conduit de cheminée. Cependant, l’efficacité du fioul domestique compensera vite cette exigence.